Histoire d’un crime

Histoire d’un crime

Histoire d’un crime

Collection Castor
(Sortie le Lundi 09 Mars 2009
Format 150x210mm - 505 pages

En 1851, Victor Hugo est en exil. Dans ce temps mis en suspens qui le retient loin des siens, il écrit. Il écrit notamment le récit des événements qui ont provoqué cet exil.
Nous sommes le 2 décembre 1851. Louis Bonaparte, Napoléon-le-Petit, élu Président de la République en 1848, intente un coup d’Etat contre l’Assemblée nationale.
Il envoie son armée dans tout Paris arrêter les Députés. Victor Hugo est l’un d’eux. Prévenu à temps, dans la nuit, il échappe aux hommes armés qui viennent l’arrêter.
Histoire d’un crime est le récit de cette aventure passionnante, vécue au cœur de Paris, aux tout premiers jours de décembre 1851.
Cette nouvelle édition est assortie des commentaires de deux historiens spécialistes de cette période, Jean-Claude Caron et Sylvie Aprile.

Sylvie Aprile, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Charles de Gaulle, Lille III, signe la postface de cette réédition, en y étudiant les différents usages faits de l'Histoire d'un crime, depuis sa première publication en 1877. Jean-Claude Caron, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Blaise Pascal, Clermont II, signe lui la préface de cet ouvrage, retraçant le contexte politique de la France de 1851, le projet de Hugo et sa situation personnelle.

A lire : "Un Victor Hugo engagé pour la défense de la République", juin 2009
La Lettre n°2 des Editions Abeille et Castor

Extrait : L’hypothèse d’une violence illégale de la part de M. Louis Bonaparte s’évanouissait devant un sérieux examen. […] Où était l’homme capable d’un tel rêve ? Pour une tragédie il faut un acteur, et ici, certes, l’acteur manquait. Violer le droit, supprimer l’Assemblée, abolir la Constitution, étrangler la République, terrasser la nation, salir le drapeau, déshonorer l’armée, prostituer le clergé et la magistrature, réussir, triompher, gouverner, administrer, exiler, bannir, déporter, ruiner, assassiner, régner, avec des complicités telles que la loi finit par ressembler au lit d’une fille publique, quoi ! toutes ces énormités seraient faites ! et par qui ? par un colosse ? non ! par un nain. On en venait à rire.
Victor Hugo, Histoire d'un crime

Sylvie Aprile et Jean-Claude Caron sont respectivement l’actuel et l’ancien président de la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXème siècle.
Sylvie Aprile a dernièrement publié Les mots de l'immigration aux Editions Belin et Jean-claude Caron Frères de sang, chez Champ Vallon.

Options du produit

Prix: à partir de 5,00 €

Loading Mise à jour du panier...