Jacques Delamain

WordPress database error: [INSERT, UPDATE command denied to user 'abeillecastor'@'10.13.20.165' for table 'wp_options']
INSERT INTO `wp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('_transient_timeout_wpsc_path_wpsc-products_page.php', '1657121651', 'no') ON DUPLICATE KEY UPDATE `option_name` = VALUES(`option_name`), `option_value` = VALUES(`option_value`), `autoload` = VALUES(`autoload`)

WordPress database error: [INSERT, UPDATE command denied to user 'abeillecastor'@'10.13.20.165' for table 'wp_options']
INSERT INTO `wp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('_transient_wpsc_path_wpsc-products_page.php', '/home/abeillec/www/wp-content/themes/twentyeleven/wpsc-products_page.php', 'no') ON DUPLICATE KEY UPDATE `option_name` = VALUES(`option_name`), `option_value` = VALUES(`option_value`), `autoload` = VALUES(`autoload`)

Jacques Delamain

Jacques Delamain

Jacques Delamain est un ornithologue français, né en 1874 à Jarnac et mort en 1953 à Saint-Brice en Charente. Sa propriété à Saint-Brice est un refuge pour oiseaux placé sous la responsabilité de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et a été fréquentée par de nombreuses personnalités tant du monde scientifique, comme Jean Rostand (1894-1977), que du monde des arts, comme Olivier Messiaen (1908-1992) ou Charles Langbridge Morgan (1894-1958). Il s’associe à son beau-frère Jacques Boutelleau (alias Jacques Chardonne) et son frère Maurice Delamain (1883-1972), qui avaient acheté, en 1921, les éditions Stock. Il crée alors la collection les Livres de Nature, qui rassemble des textes ayant trait à l’illustration et la défense du monde naturel. Il assure, avec sa femme Germaine, un certain nombre de traductions parues dans cette collection. Jacques Delamain fait paraître des livres d’ornithologie qui connaissent un très grand succès comme Pourquoi les oiseaux chantent (première édition en 1928, dernière réédition en 2011), Les Jours et les nuits des oiseaux (première édition en 1932), Portraits d’oiseaux (deux volumes, 1938 et 1952), Les Oiseaux s’installent et s’en vont (1942). http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Delamain